Organisation internationale de la Francophonie
Abdou Diouf condamne avec la plus grande vigueur l'attentat contre le député libanais Walid Eido

Communiqués du Secrétaire général

Réduire ce texte Agrandir ce texte Imprimer ce texte imprimer Envoyer ce texte envoyer

Abdou Diouf condamne avec la plus grande vigueur l’attentat contre le député libanais Walid Eido

14 juin 2007

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a fait part de son émotion à l’annonce du terrible attentat qui a provoqué la mort, hier à Beyrouth, du député libanais Walid Eido, de son fils et d’autres innocentes victimes.

« Je condamne fermement ce nouvel acte de violence inadmissible qui vise à déstabiliser le Liban », a déclaré Abdou Diouf. « J’appelle tous les Libanais à s’unir pour combattre le terrorisme et construire un Liban souverain et démocratique. J’encourage les dirigeants libanais et l’ensemble de la classe politique à poursuivre le dialogue national pour trouver une solution à la crise que traverse leur pays » a-t-il ajouté.

Abdou Diouf exhorte la Communauté internationale à redoubler d’efforts pour obtenir l’arrêt des violences et des actes terroristes et aboutir à une solution durable pour ce pays membre de la Francophonie.

Le Secrétaire général adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et des blessés. Il réaffirme également l’engagement sans faille de la Francophonie en faveur de la stabilité du Liban.

Documents à télécharger



Tous les communiqués du SG