Organisation internationale de la Francophonie
Actualités

Réduire ce texte Agrandir ce texte Imprimer ce texte imprimer Envoyer ce texte envoyer

Abdou Diouf reçoit le Président de la Présidence de Bosnie-Herzégovine

28 mai 2013

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a reçu ce lundi 27 mai 2013, au siège parisien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Président de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, SEM Nebojsa Radmanovic.

Nebojša Radmanović et Abdou Diouf (Cyril Bailleul/OIF)

Le Secrétaire général a félicité le Président Radmanovic pour le travail de réconciliation nationale qui a été mené en Bosnie-Herzégovine après la guerre. « Le processus de réconciliation qui a été mis en place inspire la Francophonie pour servir d’exemple à d’autres pays francophones qui connaissent des situations conflictuelles au niveau national », a déclaré Abdou Diouf. Les deux responsables ont ensuite procédé à un tour d’horizon des situations de crise dans l’espace francophone et ont évoqué tout particulièrement les quatre pays suspendus de l’OIF : la République centrafricaine, la Guinée Bissau, Madagascar et le Mali.

Abdou Diouf s’est également réjoui de la ratification, en 2009, par la Bosnie-Herzégovine de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée en 2005 par les États membres de l’UNESCO. Il a réitéré l’importance, pour tous les États membres de l’Unesco, de continuer aujourd’hui à se mobiliser pour une mise en œuvre rapide de cette Convention.

Le Président Radmanovic a ensuite évoqué la bonne coopération qui prévaut entre l’Organisation internationale de la Francophonie et la Bosnie-Herzégovine, notamment dans le domaine de la formation de diplomates en et au français, et a souhaité intensifier cette collaboration à l’avenir.

Membre observateur de l’OIF depuis le Sommet de Montreux (Suisse) en 2010, la République de Bosnie-Herzégovine a signé avec l’OIF, le 3 octobre 2011 à Paris, un Mémorandum relatif à la formation en et au français dans la diplomatie et la fonction publique bosniaques avec, pour objectif, de former 150 fonctionnaires sur 3 ans.

Toutes les actualités de l'OIF

Voir aussi...