Organisation internationale de la Francophonie
Déclaration de Luxembourg (2000)

Réduire ce texte Agrandir ce texte Imprimer ce texte imprimer Envoyer ce texte envoyer

Déclaration de Luxembourg (2000)

La Conférence des femmes de la Francophonie réunie à Luxembourg en février 2000 a fixé les axes de la politique de la Francophonie en faveur des femmes. Avec son programme " Femmes, pouvoir et développement ", l’Organisation intergouvernementale de la Francophonie a intégré dans sa politique et ses programmes de coopération multilatérale une approche différenciée selon les sexes, permettant de prendre en compte les femmes comme partenaires égales des hommes dans la construction et le développement de leur société. La Déclaration de Luxembourg préconise une double approche par le « changement et l’évolution des rôles et responsabilités des femmes et des hommes » et « la prise en compte systématique de l’égalité entre les femmes et les hommes (…) dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de toutes les politiques ». La Francophonie décide également de concentrer ses efforts sur deux axes, « Pouvoir » et « Développement », identifiés par le VIIIe Sommet de la Francophonie comme particulièrement « mobilisateurs pour la communauté francophone ».

Documents à télécharger