Organisation internationale de la Francophonie
Actualités

Réduire ce texte Agrandir ce texte Imprimer ce texte imprimer Envoyer ce texte envoyer

Panel de haut niveau contre les violences faites aux femmes en RDC

31 mai 2013

A l’occasion de la 23e session du Conseil des droits de l’homme à Genève, la Fédération Internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et la Fondation France Libertés ont organisé, avec le soutien de l’OIF, de la Mission Permanente de la France et de Human Rights Watch un évènement parallèle intitulé « RD Congo : le Conseil des droits de l’homme doit agir pour mettre fin à l’impunité ».

Devant une salle comble, et en présence de nombreux Ambassadeurs de pays africains comme occidentaux, Mme Trierweiler, ambassadrice de la Fondation France Libertés, a appelé la communauté internationale à s’engager de manière forte pour aider les femmes violées en République démocratique du Congo.

Depuis 2012, les violences sexuelles contre les femmes ont en effet connu une inquiétante recrudescence dans l’est de la RDC, où le viol est utilisé comme arme de guerre aussi bien par les groupes rebelles que l’armée régulière.

Son appel à une résolution sur le sujet du Conseil des droits de l’homme lors de sa prochaine session, en septembre, a été suivi de la projection en avant-première d’un extrait du film « Bukavu » de la réalisatrice congolaise Maud-Salomé Ekila.

Le Représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies à Genève, Ridha Bouabid, est également intervenu pour rappeler l’engagement de l’OIF dans la lutte contre ce fléau et l’appui plein et entier de l’organisation et du Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, à l’initiative portée par la Fondation France Libertés.

Toutes les actualités de l'OIF

Voir aussi...