Organisation internationale de la Francophonie
Une mission francophone d'observation électorale en Guinée à l'occasion de l'élection présidentielle

Communiqués du Secrétaire général

Réduire ce texte Agrandir ce texte Imprimer ce texte imprimer Envoyer ce texte envoyer

Une mission francophone d’observation électorale en Guinée à l’occasion de l’élection présidentielle

22 juin 2010

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a désigné le Professeur Théodore Holo, ancien Ministre des Affaires étrangères, Président de la Haute Cour de Justice du Bénin, pour conduire la mission d’observation électorale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à l’occasion de l’élection présidentielle en Guinée, dont la date du premier tour est fixée au 27 juin 2010.

« Les enjeux de cette élection sont à la hauteur des aspirations légitimes du peuple guinéen de bâtir un avenir de paix et de progrès où ses droits sont respectés et ses libertés garanties. À cette étape décisive et soucieux de manifester la solidarité de la Communauté francophone à l’égard de ce pays membre, j’ai décidé de dépêcher une mission d’observation électorale », a déclaré le Secrétaire général.

Composée d’éminentes personnalités, de responsables politiques et d’experts de haut niveau, la mission séjournera en Guinée à partir du 23 juin 2010. Elle sera chargée de prendre la mesure des actions mises en œuvre par tous les acteurs en faveur de la tenue d’élections libres, fiables et transparentes, conformément à la Déclaration de Bamako.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) suit avec une attention particulière l’évolution de la situation en Guinée. En coordination avec les partenaires internationaux concernés, elle a mis en place, à la demande des autorités de ce pays, un dispositif d’accompagnement de la transition et du processus électoral fondé notamment sur la mise à disposition d’une expertise appropriée pour la révision des textes fondamentaux, la sécurisation du processus électoral et le renforcement des capacités des institutions chargées de la préparation, de la tenue et du contrôle des élections.

Abdou Diouf attache une importance particulière au succès de la transition en Guinée. Il invite tous les acteurs politiques à poursuivre leurs efforts pour que ces élections se déroulent dans un climat serein et apaisé et à accepter les résultats électoraux dûment et régulièrement proclamés par les autorités compétentes.

Pour rappel, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte 56 États et gouvernements et 14 observateurs.

Documents à télécharger



Tous les communiqués du SG