Organisation internationale de la Francophonie
Actualités

Réduire ce texte Agrandir ce texte Imprimer ce texte imprimer Envoyer ce texte envoyer

XIIIe Sommet : Des pactes linguistiques pour la promotion du français au Liban, aux Seychelles, à Sainte-Lucie

23 octobre 2010

Le 23 octobre, en marge du Sommet de Montreux, Abdou Diouf a signé respectivement avec Michel Sleiman, Président de la République du Liban, James Alix Michel, Président de la République des Seychelles et Dame Calliopa Pearlette Louisy, Gouverneure générale de Sainte-Lucie, trois pactes linguistiques destinés à promouvoir la langue française dans chacun de ces pays membres de l’OIF.

Dame Calliopa Pearlette Louisy et Abdou Diouf (Cyril Bailleul/OIF)

Ces pactes linguistiques reposent sur une démarche de "responsabilité partagée", selon Abdou Diouf, entre l’OIF, les quatre opérateurs de la Francophonie et les trois États concernés.

James Alix Michel et Abdou Diouf (Cyril Bailleul/OIF)

Prenant en compte la singularité de chaque situation nationale, ils supposent de définir de manière concertée des actions prioritaires pour développer la pratique du français, notamment dans l’éducation, l’accès à la culture, l’administration, la diplomatie, et d’en assurer le suivi avec évaluation régulière des résultats.

Michel Sleiman et Abdou Diouf (Cyril Bailleul/OIF)

Le Liban, les Seychelles et Sainte-Lucie sont les premiers pays à signer ce type de pacte. Un outil proposé par le Secrétaire général de la Francophonie et entériné par le XIIe Sommet de la Francophonie (Québec, 2008).

En savoir plus :
- Le communiqué de presse

Toutes les actualités de l'OIF